<< Retour


La galerie Berès située Rive Gauche, en face du Musée du Louvre, fut fondée en 1951 par Huguette Berès. Elle est maintenant dirigée par sa fille Anisabelle Berès-Montanari.
Dès l’origine la galerie s’est spécialisée dans deux domaines très différents : l’art japonais et la peinture française des avant-gardes des XIXe et XXe siècles.

Renouant avec une tradition remontant aux frères Goncourt, elle a fait redécouvrir et apprécier l’art de l’estampe japonaise à des générations d’occidentaux, devenus de fidèles amateurs d’art japonais, en organisant plusieurs expositions qui eurent un grand succès en France et à l’étranger, notamment l’exposition Utamaro présentée en 1981 à Paris puis à Londres et dont le catalogue est devenu un ouvrage de référence ...

EN SAVOIR PLUS ...

 

 



Accueil > Evénements > Evénement
Au temps des cubistes 1910-1920 du 19 octobre 2006 au 27 janvier 2007

250 oeuvres d’une soixantaine d’artistes cubistes français et européens seront présentées, constituant ainsi un ensemble exceptionnel d’oeuvres réunies par une galerie privée.
Cette exposition sur le cubisme n’est pas seulement consacrée aux grands artistes initiateurs de ce mouvement que sont Picasso et Braque, elle s’attache particulièrement à montrer tous les « suiveurs » qui ont propagé cette nouvelle tendance artistique à travers l’Europe entre 1910 et 1920. Des 1909 le cubisme est connu pratiquement dans le monde entier.

Metzinger et Gleizes le représentent en tant que mouvement des 1911 au Salon des Indépendants, avec Robert Delaunay et Léger entre autres. L’exposition de la Section d’Or de 1912 amplifiera encore ce mouvement avec des artistes comme Picabia, Gris, La Fresnaye, Lhote, Herbin, Csaky.

Les artistes étrangers qui arrivent à Paris dans ces années-là contribuent également, pour certains, a la diffusion de cette nouvelle tendance grâce aux photos et aux documents qu’ils montrent dans leur pays d’origine. Parmi les artistes propagateurs et interprètes du cubisme, on peut citer les russes .Natan Altman, Sonia Delaunay, Survage, Alexandra Exter, Baranov-Rosséne, Larionov - dont la galerie Berès presente une exceptionnelle peinture sur papier de 1911, Nature morte - ; mais aussi le lithuanien Lipchitz ; les tcheques Otto Gutfreund et Emil Filla, les polonais Marcoussis et Halicka, le hongrois Czaky, 1’italien Severini…

Les grands marchands français, tels Kahnweiler et Rosenberg envoient très tôt des oeuvres de ces artistes à 1’étranger, et les grands mécènes russes prêtent leurs oeuvres à diverses expositions. L’Armory Show de New York en 1913 - avec Albert Gleizes, Francis Picabia, Pablo Picasso…est un immense succès et achève de faire connaitre mondialement cet important mouvement à tous les amateurs avides de nouveautés.

Les cubistes pratiquèrent d’abord un cubisme dit « analytique », développant des volumes à plusieurs facettes, avec des éléments formels, des cercles, des diagonales, des chiffres, des mots. Leurs sujets sont alors des natures mortes montrant des objets ordinaires du quotidien, fruits, guitares, violons, pipes, journaux, des portraits ou des paysages. Puis apparaît un cubisme « synthetique », qui développe une subjectivité par rapport au sujet : stylisation aplanie, couleurs plus variées et resurgence du pointillisme.

Le cubisme, initié par Picasso et Braque des 1907, s’achève en 1920, à part dans 1’oeuvre de quelques sculpteurs qui s’en inspireront jusqu’en 1922-1923.

Lors de cette période, ce mouvement donne naissance à d’autres formes, telles le « rayonnisme » de Larionov et Gontcharova, le « suprématisme » de Kliun, « I’orphisme » de Delaunay et Kupka, le « cubisto-futurisme » d’Exter, le « futurisme » de Balla et Severini ou le « tubisme » de Leger.

L’exposition présentée par la galerie Berès est composée d’oeuvres d’une soixantaine d’artistes, (peintures, dessins, pastels et quelques gravures) et montre le foisonnement des idées et des tendances héritées de Picasso et Braque.

La sculpture est également présenté avec notamment un très rare et magnifique bronze d’Archipenko, tirée de son vivant, et des oeuvres de Czaky et Balla entre autres.

L’exposition qui se tiendra à la fois 25 quai Voltaire et 35 rue de Beaune sera ouverte du Lundi au Samedi de 10h00 a 19h00 et sera accompagnée d’un important catalogue illustrant toutes les oeuvres et montrant l’importance considerable de ce mouvement concentré en une si brève période.

35, rue de Beaune - 75007 PARIS - France - Tel : +33 (0)1 49 27 94 11 - Fax : +33 (0)1 49 27 95 88
Ouvert du lundi au samedi de 14h à 19 h