<< Retour


La galerie Berès située Rive Gauche, en face du Musée du Louvre, fut fondée en 1951 par Huguette Berès. Elle est maintenant dirigée par sa fille Anisabelle Berès-Montanari.
Dès l’origine la galerie s’est spécialisée dans deux domaines très différents : l’art japonais et la peinture française des avant-gardes des XIXe et XXe siècles.

Renouant avec une tradition remontant aux frères Goncourt, elle a fait redécouvrir et apprécier l’art de l’estampe japonaise à des générations d’occidentaux, devenus de fidèles amateurs d’art japonais, en organisant plusieurs expositions qui eurent un grand succès en France et à l’étranger, notamment l’exposition Utamaro présentée en 1981 à Paris puis à Londres et dont le catalogue est devenu un ouvrage de référence ...

EN SAVOIR PLUS ...

 

 



Accueil > Artistes Abstrait > HELION Jean
HELION Jean (1904 - 1987)
Jean Hélion après avoir commencé des études de chimie en 1920, s’installe à Paris pour travailler dans un cabinet d’architecte. Sans avoir suivi de formation artistique, il peint ses premières oeuvres en 1922. A partir de 1932-1934, il fait des séjours de plus en plus longs aux Etats-unis. En 1940, il revient en France pour remplir ses obligations militaires. Fait prisonnier en 1942, il s’échappe et retourne aux Etats-Unis. Il revient en France en 1948 pour s’installer près de Chartres.
Dès 1925, il participe à des expositions collectives d’art abstrait, mais jusqu’en 1928, il exécute encore quelques oeuvres figuratives. Son oeuvre est alors dominée par de vastes compositions aux formes pures tendues, peintes en aplats ou en volume soigneusement ombrées, dans un langage plastique proche de celui de Fernand Léger.
Cependant après la guerre, la captivité et l’exil, il sentit la nécessité de se raccrocher à des réalités simples et rassurantes. Il lui semblait que l’art abstrait ne convenait qu’aux temps heureux et révolus, qu’il fallait maintenant revenir à la figuration, à l’anecdote. Ce qu’il fit à la manière de Magritte.
Cette oeuvre, une des dernières abstractions qu’Hélion réalisa aux Etats-unis, a été exécutée en Virginie plus précisemment à Rockbridge Baths où il avait son atelier.L’indication Va en bas de notre dessin est l’abréviation de Virginia. Hélion était arrivé en 1930 aux Etats-Unis, il travaillait à la fois à New York et en Virginie. Il est l’ami de Calder et rencontre Ashile Gorky et expose à New York chez John Becker. Il participe vers 1936 à la fondation de l’Association des Abstraits Americains (AAA).
Elle est caractéristique des Abstractions où prolifèrent des figures irrégulières , et où Hélion réussit à associer des éléments extravagants et donner un équilibre complexe à sa composition.



HELION Jean
Abstraction rouge et noire

 

 

25, quai Voltaire - 75007 PARIS - France - Tel : +33 (0)1 42 61 27 91 - Fax : +33 (0)1 49 27 95 88
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19 h