<< Retour


La galerie Berès située Rive Gauche, en face du Musée du Louvre, fut fondée en 1951 par Huguette Berès. Elle est maintenant dirigée par sa fille Anisabelle Berès-Montanari.
Dès l’origine la galerie s’est spécialisée dans deux domaines très différents : l’art japonais et la peinture française des avant-gardes des XIXe et XXe siècles.

Renouant avec une tradition remontant aux frères Goncourt, elle a fait redécouvrir et apprécier l’art de l’estampe japonaise à des générations d’occidentaux, devenus de fidèles amateurs d’art japonais, en organisant plusieurs expositions qui eurent un grand succès en France et à l’étranger, notamment l’exposition Utamaro présentée en 1981 à Paris puis à Londres et dont le catalogue est devenu un ouvrage de référence ...

EN SAVOIR PLUS ...

 

 



Accueil > Artistes Abstrait > ADRIAN-NILSSON Gösta
ADRIAN-NILSSON Gösta (1884-1965)
Gösta Adrian-Nilsson a débuté comme poëte à Copenhage vers 1904-1911. Il a ensuite étudié à Berlin dans les années 1913-14 où il fut en contact avec les groupes Der Sturm et Der blau Reiter. Il y découvre aussi le Futurisme italien et le Cubisme français au Salon d’Automne de 1914.
Son travail est alors caractérisé par un dynamisme semi-abstrait aux couleurs radieuses.
En 1920, il se rend à Paris. Il partage la même maison que Fernand Leger qui l’initie au style géométrique. C’est ainsi à Paris que se concrétise dans son travail le passage de l’Abstraction au Constructivisme. Il adhère en 1930 au groupe Art Concret qui vient de prendre naissance à Paris avec Leger et Otto G.Carlsund. Ce dernier rédige un manifeste intitulé La géométrie divine ( qui paraîtra en 1922) dans lequel il explique que l’Art Concret est un art créé d’éléments plastiques simples : plans et courbes. La couleur doit être pure et claire : y dominent les gris, noirs et bleus. Il ne doit y avoir aucune référence à la nature visible ni aucun usage de la troisième dimension.
En 1919, Adrain-Nilsson constitue avec O.Carlsund le Groupe de Halmstad.
L’été 1930, Gösta et son épouse Wiwens Nilssons rencontrent Niels Olson et son épouse Lundl qui attendait leur premier enfant. Les deux hommes s’apprécient et commencent à travailler ensemble.
Otto G.Carlsund avait invité alors Adrian-Nilsson à participer à la première exposition d’Art Concret organisé à Stockholm. Gösta avait initialement refusé mais après avoir travaillé tout l’été avec Olson et réalisé Plan Horizontal gris, il changea d’avis et exposa son tableau à Stockholm au restaurant Puck.
Malheureusement cette exposition fut extrèmement critiquée tant par les peintres et critiques de l’époque que par le public, pour qui l’art concret restait totalement incompréhensible.
Cependant dans l’oeuvre de Gösta Adrian-Nilsson, Plan horizontal gris est une des oeuvres les plus réussies, où l’artiste applique à la lettre les principes de sa géométrie divine s’appuyant essentiellement sur le contraste.
Après 1930, Gösta s’installe à Stokholm et y demeurera jusqu’à sa mort. Il tourne le dos à la peinture géométrique pour s’orienter vers une peinture purement surréaliste.
Il participe en 1935 à l’exposition Kubisme-Surréalisme à Copenhage.



ADRIAN-NILSSON Gösta
Lookfarden

 

 



ADRIAN-NILSSON Gösta
Printemps (Var)

 

 

25, quai Voltaire - 75007 PARIS - France - Tel : +33 (0)1 42 61 27 91 - Fax : +33 (0)1 49 27 95 88
Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19 h