<< Retour


La galerie Berès située Rive Gauche, en face du Musée du Louvre, fut fondée en 1951 par Huguette Berès. Elle est maintenant dirigée par sa fille Anisabelle Berès-Montanari.
Dès l’origine la galerie s’est spécialisée dans deux domaines très différents : l’art japonais et la peinture française des avant-gardes des XIXe et XXe siècles.

Renouant avec une tradition remontant aux frères Goncourt, elle a fait redécouvrir et apprécier l’art de l’estampe japonaise à des générations d’occidentaux, devenus de fidèles amateurs d’art japonais, en organisant plusieurs expositions qui eurent un grand succès en France et à l’étranger, notamment l’exposition Utamaro présentée en 1981 à Paris puis à Londres et dont le catalogue est devenu un ouvrage de référence ...

EN SAVOIR PLUS ...

 

 



Accueil > Artistes 19ème > COROT Camille
COROT Camille (1796-1875)
Corot fut en relation avec la famille Sennegon dès son adolescence : collégien à Rouen entre 1807 et 1812 il eut pour correspondant Monsieur Sennegon qui était un ami de sa mère. Le mariage de sa soeur Octavie avec le fils de ce dernier en 1813 lia définitivement les deux familles.
Ses neveux et nièces Sennegon inspirèrent à Corot de magnifiques portraits quand il revint à Paris à la fin de 1828, après son premier séjour italien ? Entre 1830 et 1845 il les représenta tour à tour, réservant exclusivement à sa famille et à ses très proches amis ce genre d’activité.
Ce remarquable portrait de son neveu Henri date de cette époque. Il est probable qu’il fut exécuté vers 1845, contrairement à la date de 1835 énoncé par Robaut : né en 1828, Henri apparaît sous les traits d’un jeune homme. Les dates des portraits de ses nièces laissent croire d’autre part que Corot choisit délibérément les seize ans respectifs de chacun de ses enfants (cf. : Hommage à Corot , Orangerie des Tuileries, Paris 6 juin - 29 septembre 1975, 88-89-90)

35, rue de Beaune - 75007 PARIS - France - Tel : +33 (0)1 49 27 94 11 - Fax : +33 (0)1 49 27 95 88
Ouvert du lundi au samedi de 14h à 19 h